Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Resto, actualité, DVD, livres, cuisine... Le Blog de Robert H.
  • : Mes coups de gueule, les restaurants, la bouffe, les DVD, le théâtre, l'actualité, la vie gay , les livres de cuisine et... vos propres articles ?
  • Contact

Recherche

Archives

19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 14:36

Voilà voilà... nouvel article (ça faisait longtemps hein ?) et nouvelle rubrique : les tests de produits. Ici, la centrale de repassage Perfect Care de Philips. Via "The Insiders". J'ai donc reçu ce produit gratuitement mais mon rapport ici n'en sera pas influencé !

Il faut d'abord savoir que je déteste repasser. Je repasse mes chemises à la pièce au moment où j'en ai besoin. Il faut aussi savoir que j'avais un fer à repasser classique (donc pas une centrale de repassage). Et je pensais que c'était très bien, que les centrales, c'était juste un truc de marketing en plus (surtout quand on voit la quantité de modèle et les prix fort différents appliqués). Et bien, je me trompais. Il faut donc prendre en compte que je ne compare pas une centrale à une autre, mais un fer à repasser classique avec ma nouvelle expérience de centrale, étant ici la PerfectCare Performer de Philips.

1er point :  dans une centrale, il y a deux cordons : celui de la centrale et celui du fer (par où passe l'eau car l'eau se trouve dans la centrale). De ce fait, le fer est plus petit, plus légé et plus maniable. Je me disais que cela devait être un défaut puisque je préférais mon fer précédent bien chargé d'eau afin qu'il soit plus lourd et donc plus efficace. Disons le tout de suite, avec une centrale, c'est la vapeur qui travaille et beaucoup moins vous ! Vous l'aurez compris, j'ai été enchanté !

2ème point : S'il m'arrivait parfois de me dire "Allez, je vais repasser 10 chemises pour rattrapper le retard", et bien je me découragait assez vite lorsqu'il fallait débrancher mon fer pour ensuite commencer à le remplir d'eau et puis continuer. Ici, grand réservoir et vous pouvez y aller. Et je dois dire qu'en plus de mieux repasser, cela va plus vite !

3ème point : simplicité. Il y a un système qui fait que vous ne devez pas sélectionner de température : le fer reconnais les tissus. vous devez juste vous occuper de repasser. Mais bon, entre nous, c'est pas non plus un gadget révolutionnaire. Auparavant, il m'arrivait rarement de devoir continuellement changer entre soie, lin, laine, coton, etc. 

En résumé, je dois dire que je n'étais pas prêt à acheter une centrale à vapeur mais que je ne pourrais plus m'en passerr maintenant. J'ai même repasser tout mon retard et celui de mon époux ! Un record pour moi (cela devait faire quelques chose comme une quarantaine de chemise en une fois). Je n'ai pas beaucoup de point de comparaison par rapport à d'autres centrales, mais celle-ci fonctionne très bien. Ceux qui me connaissent peuvent passer l'essayer !

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 17:18

Je n'ose pas regarder de quand date mon dernier article. Mais c'est ça qui est bien avec un blog : on a de compte à rendre à personne. Alors, je me demande ce que je vais faire. J4ai beaucoup de choses à dire, mais bon, je ne sais pas si ça intéresse quelqu'un. Et puis, je fais pas mal de fautes d'orthographe. C'est l'enfer. Je ne cherche pas des compliments et des trucs du genre : mais oui Robert, vas-y !! (bon aller, un peu peut être). Mais après tant d'années, ais-je encore des abonnés ? Faites-vous connaître !! Argh, quel suspens !!!

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 17:59
Voiià déjà plusieurs fois que nous parlons au restaurant d'une méthode de classement. J'avais promis à France d'établir une sorte de liste/formulaire qui nous permetterais la prochaine fois de représenter de manière plus scientifique nos impressions. Voilà ci-dessous un projet. J'attends donc vos remarques et suggestions. Je pourrai ainsi à chaque article communiquer le pourcentage obtenu par le restaurant.

Accueil

Depuis la réservation au téléphone ou par internet, en passant pas l’accueil à l’entrée, au vestiaire éventuel, jusqu’au placement à la table

../ 10

Cadre

Le cadre du restaurant, mais aussi la table, sa décoration, son côté pratique. La température de la pièce, les toilettes, la propreté en général.

.. / 10

Service

Le service à table, son efficacité, sa célérité, son amabilité.

.. / 10

Les boissons

Les boissons proposées, le choix, la qualité.

.. / 10

La gastronomie :

Le goût, le bon produit, le plaisir.

.. / 10

Le rapport qualité / prix

.. / 10

Pour obtenir le pourcentage de satisfaction, multipliez les points « Gastronomie » par 5 et additionnez-les avec les autre points.

Total : … / 100

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 17:36

Depuis que je me suis décidé à lire des livres en Anglais, il me semble que cela devient incontrôlable... Bon d'accord, mes choix n'ont pas été des meilleurs mais j'ai d'abord recherché des livres pas trop difficile à lire, et ce ne fut pas toujours heureux. Alors que dire de ce "Lost Symbol" ? Et bien, prenez la même recette que le Da Vinci Code et vous aurez tout compris. Il y a ces pseudo-références mélangées à de sois-disant vérités avec une intrigue encore moins probable et vous avez un livre, malgré tout bien foutu, mais qui, à la longue, ennuie, même si au départ on se laisse prendre par l'intrigue. L'auteur a voulu allez trop loin dans ses descriptions, oserais-je écrire "son étalage" de références et on n'a plus du tout envie de la suivre. A tel point que lorsqu'on sait ce qu'est devenu le méchant, on s'en fiche carrément d'encore lire les dernières pages... Je suis content de l'avoir lu car j'ai su quasi tout comprendre en Anglais, mais bon... évitez d'acheter ce bouquin.

"The Lost Symbol" Dan Brown. Bantam Press

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 23:31

Cette pièce de théâtre, tirée du roman de John Buchan et adapté plusieurs fois au cinéma est une adaptation en comédie basée essentiellement sur le film dHitchcock avec même quelques références à ses autres films. La pièce a remporté de nombreux prix et est joué dans de nombreux pays.

Elle est jouée ici par 4 acteurs, dont 3 jouent alternativement tous les rôles (parait-il plus de 100…). Même si les acteurs jouent bien, les gags font sourires mais sont souvent d  un niveau de gags scolaire. Ce qui est plus embêtant, cest le parti pris du metteur en scène à vouloir faire jouer absolument des «erreurs» («tient, le canapé ne se trouve pas sur scène, vite accessoiriste, poussez-le depuis les coulisses» ou encore «Tient, le téléphone ne sonne pas… Et lacteur de crier : «Téléphoooone !» afin de faire «comprendre» à la régie de faire passer la bande son du téléphone qui sonne…»). Cest drôle une fois, un peu moins la deuxième fois et pour toutes les suivantes cest quasi lassant. Les acteurs se défendent tous bien, il ny a pas de faiblesse de jeu. Cest une petite comédie sympathique, mais sans plus. Ceci dit, payer £ 50.00 pour aller voir cette pièce, cest beaucoup donner. Autant aller voir une bonne comédie musicale pour le même prix (Billy Elliot, La Cage aux Folles, etc.).

The 39 steps
218-223 Piccadilly, Piccadilly Circus,

London. W1V 9LB


Partager cet article
Repost0
18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 23:25

 

 

Jétais très impatient daller voir cette comédie musicale … que je navais pas encore vue !! Dautant plus qu’Arnaud men avait dit le plus grand bien. abord, si vous y aller, veillez à réserver de bonnes places au premier balcon. J'avais réservé des places au parterre, pas très loin de la scène, mais étant donné que le théâtre est fort petit, vous avez très facilement le haut des décors et certains effets cachés. Mon impression est mitigée. Je pense que l effet «jen attend beaucoup» a un peu joué. La qualité du chant est, pour moi, irréprochable. Les décors sont superbes, même si quelques effets sont un peu raté (la scène du lustre manque réellement de violence). Ce qui me chiffonne, cest ce «je ne sais quoi» qui fait dune comédie musicale un spectacle enthousiasmant. Javais limpression que les acteurs manquaient daudace, javais le sentiment qu’ils ne croyaient pas toujours à leur rôle. Il faut dire que cest la 23ème année qu’est jouée cette comédie musicale. Je ne sais pas depuis combien de temps le casting présent la joue, mais il y a peut être un peu de rouille dans les engrenages. Ceci dit, « Phantom of the Opéra » reste une superbe comédie musicale. A voir donc. Je me demande aussi, si à force daller voir des comédies musicales, je ne suis pas devenu trop difficile ou plus exigeant…

Phantom of the Opera - Andrew Lloyd Webber

Her Majesty

s Theatre
Haymarket
London SW1Y 4QR

The Phantom of the Opera london Artwork
Partager cet article
Repost0
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 18:15

Il y a des spectacles qui débutent une saison et où vous sentez directement qu

J

Il faut dire qu

Les éclairages sont très caricaturés, très à ras des acteurs. Ce qui semble important, c

Le seul moyen d

il sera un succès. Cest le cas ici où le public à applaudi à tout rompre ce Semele que je nai pas apprécié. Mais parlons dabord du positif : la musique est superbement rendue par lorchestre « Les Talens Lyriques » de Christophe Rousset. Cest une véritable joie découter la musique de Haendel. Voilà pour les points positifs.ai entendu principalement des éloges pour la mise en scène et pour les éclairages. Ce sont pour moi les deux points faibles de cet opéra. Le metteur en scène, Zhang Huan, nest en fait pas un metteur en scène. Il est avant tout artiste et sculpteur. Et on ne simprovise pas metteur en scène dun spectacle pareil. Là où certains voient rigueur, beauté, symbolisme, je ne vois que facilité et gaucherie. Par un film dintroduction, Zhang Huan nous fait bien comprendre que le temple qui forme le décor est bel et bien un temple réel, rénové, enlevé et reconstruit sur la scène de La Monnaie. Et bien oui, un investissement pareil se doit dêtre souligné, je suppose…. Pour ma part, jaurais considéré un temple en stuc aussi convainquant. Le décor étant planté, le metteur en scène ne peut être que limité dans sa mise en scène. Peut importe pour Zhang Huan, même si ses interventions artistiques nont aucun rapport avec les paroles des chanteurs. Voilà quelque chose que je ne comprends pas. on nest pas aidé par les cœurs de La Monnaie : certain ne considèrent pas avoir un rôle à jouer et ont lair de semmerder autant que moi lorsque je regarde les résultats sportifs.est l « Effet ». Même si un contre jour dérangeant est présent. Certaines lumières sont grises et tristes. On sent la volonté de donner parfois une énergie mais le soufflé retombe très vite. apprécier cet opéra est donc découter la très belle musique en fermant ses yeux pour les ouvrir quelques fois et découvrir des scènes littéralement hallucinantes où vous vous direz « tiens, quest-ce que cela viens faire ici ? ». C

est comme fumer un joint, mais en non-fumeur.

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 18:12

Friture René : v

Ce n

Place de la Résistance, 14-15

1070 Bruxelles

Tel : 02 523 28 76

Ouvert de 11h45 à 14h30 et de 18 à 21h30.
Fermé le lundi et le mardi.
Ouvert le lundi pendant la saison des moules.

oilà un endroit bien sympathique.est pas ici que vous trouverez de la grande gastronomie, ni des « chi-chi Madame ». Par contre vous trouverez un personnel très aimable (oh ! joie) et une bonne cuisine sans prétention. Si vous aimez les moules, cest alors un endroit pour vous. Ensuite, vous avez lentrecôte à choisir poêlée ou grillée. Les croquettes de crevettes sont un peu décevantes, mais pas mauvaises. Bref, une adresse à retenir. Jy suis allé en petit groupe pour mon anniversaire, et cest vraiment un type de restaurant qui se prête à ce genre dévènement. Un très bon rapport qualité/prix, un cadre très agréable, un personnel très gentil : que demander de plus ? Noubliez pas de réserver.

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 11:01

L' Hostellerie du Postay

rue Laurent Mairlot 22

4860 Wegnez

Tél.: +32 87 46 14 77

 

Aaaaahhhhh, quelle joie, quel bonheur !!!

Je suis rarement aussi positif pour un restaurant, mais putain (excuse my french) qu’est-ce que c’étais bien !

J’avais déjà noté ce restaurant dans mon carnet où j’ai une liste de « Restaurant à encore visiter ».

L’avantage de ce restaurant, c’est qu’il fait également auberge. Comme ce n’est pas tout près et que nous sommes prudent après avoir bien bu, il suffit de monter à l’étage pour s’affaler sur son lit, content et heureux du repas dégusté.

Nous avions réservé un forfait comprenant le menu 10 services, vins compris, chambre et petit déjeuner. A conseiller.

Je n’ai relevé que deux point négatifs, et autant en parler directement :

1) Les chambres sont désuètes et même parfois en mauvais état mais très propres. Voilà, vous êtes prévenu. Mais si on y va, c’est avant tout pour le repas. Et après vos 10 services, vous êtes content de retrouver un lit de bonne qualité dans une chambre propre. Le reste, franchement ….

2) Le choix des vins proposé n’est pas très original, la qualité est moyenne. La majorité des vins étaient des vins de Loire. Mais il est vrai que le prix de cette formule, pour la qualité proposée, est tout à fait raisonnable. Donc je ne me plaint pas trop. Il serait peut être chouette que le restaurant propose, à un prix supérieur, une option de menu avec des vins supérieurs.

Voilà, les points négatifs n’étaient pas vraiment terribles, hein ?

D’autant plus que cela signifie que TOUT le reste était superbe. De l’accueil, du service, des sièges et de la table, de la qualité des mets, des attentions, tout, tout était pour me plaire.

Nous avons été accueillis par le chef qui nous a conduit à nos chambres. Il faut dire que nous revenions d’un pic-nic dans les bois pas piqué des vers. Hips ! Pardon.

Le service est très sympathique et le restaurant est divisé en trois partie, ce qui fait que vous n’avez pas l’impression de vous retrouver dans une grande usine, comme dans certain grands restaurants. Ce service est également franc et sans chichi ; ici, pas de règles dictée par le chef, pas de littérature verbeuse à chaque plat, juste une explication souriante et concise, bref un vrai service « qu’on ne se rend même pas compte qu’il est là ». Quand je vous disais qu’il y avait tout pour me plaire.

Au niveau des mets, j’ai été épatée et j’ai pris un plaisir immense. Si le chef ose la cuisine moléculaire, c’est avec bonheur. Voilà un chef qui a compris que la cuisine moléculaire était une des cuisines existantes et qui ne s’en fait pas un cheval (boiteux) de bataille. Pour être clair, pas comme à « L’air du Temps » où pour le double du prix vous vous sentez « Rat de laboratoire dans une usine ».

Le plus incroyable, c’est qu’après notre pic-nic gargantuesque, ce menu 10 services est passé comme une lettre à la poste (d’autant plus qu’avec les mises en bouche et les merveilleuses bouchée qui accompagnent le café, on peut considéré finalement ce repas comme un 12 services….).

Pour un si long menu, il faut évidement venir tôt à table et prendre le temps. Les siège du restaurant sont alors très important. Et bien, j’y était comme Barbarella sur son tapis en peluche mauve ! De 19h00 à « je ne me rappelle plus » (à mon avis, entre minuit et 1 heure).

Nous avons passé une nuit superbe (je n’étais même pas soûl, ,même si le vin était servi généreusement) et le petit déjeuner était très très bien. Encore une fois, avec des éléments essentiels, sans manière. On se serait presque cru à la maison.

Aaaaahhh… J’y retourne dès que je peux. Allez-y !!!

 

 

 

http://www.hostelleriedupostay.be/
Partager cet article
Repost0
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 10:31

Les Flâneries Gourmandes

rue Berckmans 2
1060 BRUXELLES

Tél. : 02.537.32.20

Cela doit être ma quatrième visite aux Flâneries Gourmandes. Je dois avouer d’emblée que cela reste un restaurant de grande qualité qui a su se conserver malgré son succès, à quelques détails près. Je suis peut être devenu blasé, mais la spécialité du chef (un œuf à la coque recomposé) ne m’a plus extasié. S’il est vrai qu’il change la recette au fil du temps, je n’ai pas été conquis cette fois-ci par la découverte de mon œuf. Le service en salle a également changé : il est moins formel (ce qui n’est pas pour me déplaire) mais les conseils vins sont plus décevant ; une particularité intéressante de ce restaurant était de proposer des vins qui étaient de vraies découvertes à des prix intéressant. Je n’ai pas eu là non plus de « kick ». Le menu dégustation s’est bien déroulé mais il m’a semblé qu’un plat de viande aurait plus équilibré ce menu qui n’était fait que de poisson. Il faudra donc que j’y retourne.

N’oubliez pas que ce restaurant est ouvert le midi avec un lunch vraiment démocratique et de superbe qualité. Je vous conseille donc toujours d’y aller et, le cas échéant, de me laisser un petit mot ici !

Partager cet article
Repost0

Le Plus Récent